Les animations à la ferme du Colombet

Journées découvertes de la Gelée Royale Française à la miellerie de la ferme du Colombet.

Voir article de presse du Progrès : 

http://www.leprogres.fr/rhone-69-edition-sud-lyonnais/les-haies

Marché BIO à la ferme sept 2017

photos de Sophie Chapelle (Merci !!)

de Ferme en Ferme 2017

Collection des plus drôles....

la Mémoire Trévienne en action : Pelage de patates 2017 !! 

7h30 dimanche matin... Camille se prépare à accueillir les visiteurs de De ferme en Ferme...
7h30 dimanche matin... Camille se prépare à accueillir les visiteurs de De ferme en Ferme...

Marché BIO à la ferme

nos amis producteurs BIO qui ont participé au Marché BIO à la ferme le dimache 25 septembre 2016

Philippe CHORIER charcuterie de porc à Tartaras

Anne DEPLAUDE  vins à Tartaras

Yves FRANCOIS fromage de chèvre à Tupin Semons

Florent MICHEL maraicher à Condrieu

Annick CELLARD oeufs à Tupin Semons

Véro et Marc BISSARDON fruits

Alexandre Murigneux bière BUSARD

la Mémoire Trévienne pain cuit au feu de bois

et la bonne humeur !!

http://www.leprogres.fr/rhone/2016/09/23/ce-dimanche-la-ferme-du-colombet-ouvre-ses-portes-au-public

les producteurs du marché BIO édition 2015


Journées Découvertes de la gelée royale française

En septembre 2016, les curieux étaient invités à visiter la miellerie et à découvrir ce produit MAGIQUE qu'est la Gelée Royale Française. Ses secrets, la méthode de production... 

 

Prochaine édition de ces journées de découverte les 20 et 21 octobre 2018.


photos bonus

C'était hier, avant hier ou il y a quelques mois...

DRÔLE de transhumance !! Nous sommes habitués à transhumer nos ruches, en été, pour les amener au plus près des fleurs et ainsi s'assurer qu'elles ont bien de quoi butiner et donc se nourrir. 

Mais là, mardi 23 janvier 2018, c'est EN BARQUE nous avons évacué nos ruches d'un rucher situé en bordure du Rhône. Pour atteindre les ruches, le chemin habituel était sous 1,3 m d'eau... 

Lors de notre intervention, l'eau atteignait le plancher de la ruche. Sans l'intervention des "apiculteurs-sauveteurs" Camille, Florent et Philippe, les abeilles auraient été noyées. Merci à eux pour leur courage et leur énergie, car l'eau n'était pas chaude et l'intervention risquée... Mais l'aventure et les souvenirs resteront marqués dans nos esprits.

Un grand merci également au Centre d'Observation de la nature de l'île du Beurre pour nous avoir prêter leur barque.